bandeau_haut

Réseaux > Drôme > RAM

Dans la Drôme

Définition

Le relais assistantes maternelles a pour vocation de favoriser les rencontres entre les assistantes maternelles et les parents : par des permanences d’accueil, l’organisation de réunions d’information, il permet l’échange et le dialogue. Il est un lieu d’information : il participe au recensement de l’offre et de demande d’accueil et à la diffusion de ces informations. Chacun y trouve des renseignements actualisés sur les prestations, les droits et démarches à effectuer comme employeur ou salarié.

Il est aussi un lieu de vie. Créé pour aider les assistantes maternelles dans l’exercice de leur profession, il les rassemble en reseau autour d’une personne qualifiée qui en assure l’animation. Ainsi, les assistantes maternelles peuvent s’informer, se rencontrer, pour rompre leur isolement et construire leur identité professionnelle.


Historique

Les " relais assistantes maternelles ", initiés par des CAF, puis reconnus par la CNAF et par la création d’une prestation de service en 1992, permettent de favoriser la rencontre et les échanges des assistantes maternelles entre elles et les parents, d’organiser leur information et leur soutien du point de vue des formalités administratives et des relations employeurs/employés, d’entrer en contact avec les nourrices non agréées et de les inciter à se faire reconnaître. Ces relais, bien qu’en développement rapide, sont encore trop peu nombreux au regard du nombre d’assistantes maternelles (515 en février 1999, 750 à l’horizon 2000, pour environ 270 000 assistantes maternelles et 440 000 bénéficiaires de l’AFEAMA - sources : Conference de la famille, dossier de presse du 7 juillet 1999 ).


Pour les parents

Pour les parents, c’est un lieu où ils vont pour obtenir une information pratique et actualisée sur les différents modes de gardes existants sur leur territoire, les modalités d’accueil chez une Assistante Maternelle, le fonctionnement du Relais, et les prestations en cours. Ils vont aussi pouvoir se renseigner sur leur fonction d’employeur, c’est à dire les démarches à effectuer auprès des services C.A.F., U.R.S.S.A.F. et services fiscaux, comment rédiger un contrat de travail et / ou établir un bulletin de paie,. Car les parents ont besoin de se sentir écoutés et compris à chaque stade de leur démarche, avant de confier leur enfant en cherchant ensemble (avec l’animatrice) la solution la plus adaptée, pendant la période plus ou moins longue d’accueil, par des échanges à la demande, au moment d’envisager l’arrêt dans de bonnes conditions. Le Relais aide la famille à envisager l’accueil de leur enfant au domicile d’une Assistante Maternelle avec le maximum de garanties.


Pour les professionnels

Pour les Assistantes Maternelles, faire partie d’un Relais, c’est d’abord faire le choix de travailler en lien avec d’autres Assistantes Maternelles et avec une Animatrice. C’est la possibilité d’obtenir de l’information sur son statut professionnel (salaires - droits sociaux - déclaration aux services fiscaux), des droits et devoirs de salarié, les possibilités de travail. Mais aussi de pouvoir : accéder à du matériel de documentation pour elle-même et pour le enfants accueillis, réfléchir à propos de l’accueil du jeune enfant par des échanges spontanés avec l’animatrice, participer à des actions de formation.


Pour tous

Au-delà de ces rapports sur le plan matériel, le Relais donne une toute autre dimension au travail de l’Assistante Maternelle car elle ne travaille plus toujours seule à son domicile. Régulièrement, elle fait la démarche de venir dans un lieu collectif pour entreprendre, avec d’autres Assistantes Maternelles, quelquefois avec d’autres professionnels de la petite enfance – les rleais sont de plus en plus en lien avec les lieux d’accueil collectif -des actions pour les enfants accueillis. Ce sont des temps de jeux spontanés, des activités plus organisées, des temps d’échange ou de formation : séances de motricité, contes, etc. Ce sont des temps très particuliers où l’Assistante Maternelle, dégagée de toutes contingences matérielles, est là, disponible à l’enfant, pour être et faire avec lui. Ce sont aussi des temps où les informations circulent, les échanges de savoir-être et de savoir-faire vont bon train, où la solidarité s’installe dans le groupe. En exerçant son métier en lien avec un Relais, l’Assistante Maternelle a la possibilité de partager ses expériences (réussites, difficultés), de faire connaître son travail et de le valoriser vis-à-vis d’elle-même, de ses proches et des familles.

Relai assistantes maternelles